Qui suis-je?

Curieuse de tout et de rien, j’ai quitté jeune ma bibliothèque préférée en Savoie pour partir à la conquête d’un diplôme d’ingénieur agronome. Après avoir parcouru la France et quelques alentours, c’est à mon arrivée en Bretagne que j’ai trouvé enfin un port d’attache : une librairie aussi passionnée que minuscule, un temple de l’Imaginaire, à même de me fournir la drogue essentielle à mon équilibre. Les livres.

Poussée par la bienveillance de mes libraires et les bons conseils des auteurs rencontrés entre deux étagères, j’ai osé dévoiler les textes que je travaillais en secret dans mon grenier, mon chat sur les genoux et un pot de confiture de groseille toujours à portée de main!

Alors, maintenant que vous me connaissez (un chouilla) mieux, probablement vous demandez-vous ce que je fais concrètement sur ce blog et ce que vous pourrez y trouver qui vous soit utile?

Une fois que l’on choisit de s’engager dans l’écriture professionnelle, le chemin est tout sauf évident. Même si vous écrivez depuis que vous savez tenir un stylo, même si vous avez produit 20 fanfictions d’Harry Potter, même si à 18 ans vous enchaîniez les romans de 500 000 sec, même si vous suivez des ateliers d’écriture professionnels et que votre libraire est une pointure de l’imaginaire, plonger dans le grand bain est loin d’être facile!

Parfois, au détour d’une conversation, j’ai la chance d’entendre mes auteurs fétiches raconter leurs début. C’est extrêmement soulageant et déculpabilisant de savoir qu’ils ont galéré eux aussi, au départ.

MAIS (il y a toujours un « mais », règle de base du story telling ;-)), ce sont des informations parcellaires, dans un autre marché de l’édition (celui d’il y a 10 ou 20ans). En tant que jeune autrice, je trouve du réconfort quand je croise d’autres apprentis qui vivent la même chose : refus en cascade, grandes questions sur comment et quand commencer son premier roman… Au hasard des blogs, des posts et des rencontres, je construis ma route, et ces échanges me sont aussi précieux que les conseils des grands écrivains.

Alors, j’apporte ici ma pierre à l’édifice, ne vous cachant rien de mes victoires comme de mes difficultés. Je ne partage que mon expérience : mes tuyaux et mes conseils peuvent être hors de propos pour vous, nous sommes tous différents! Je suis néanmoins convaincue d’une chose : c’est dans l’échange que nous trouvons chacun une piste pour nous améliorer.