Photo by Sudhith Xavier on Unsplash

S’écouter parler et s’envoler

Photo by Sudhith Xavier on Unsplash

J’ai rencontré Mickaël lors d’un atelier d’écriture aux Mots avec Lionel Davoust, en avril dernier. Nous étions confinés, mais le format zoom sur 2 jours n’a pas empêché de créer une bonne dynamique de groupe et, sur l’initiative de Mickaël, nous avons continués de nous rencontrer régulièrement, à plusieurs Apprentis Auteurs (AA) pour échanger ensemble sur nos textes et nos rituels d’écriture.

J’ai découvert petit à petit que Mickaël tient un blog. Il y traite de création au sens large : écriture, musique, conférences, outils… le ton est bienveillant et la lecture éclectique.

J’ai vite accroché. Alors, quand Mickaël m’a demandé d’intervenir dans son podcast DoubleVie en septembre, moi qui étais justement en pleine réflexion sur le sujet, j’ai accepté avec grand plaisir!

Voilà quelques jours que le podcast est en ligne. C’est un exercice étrange de s’écouter parler… en différé. Discourir, démontrer, c’est mon métier « de journée » – mais jamais, en 12 ans de carrière, je ne m’étais entendue après-coup!

J’ai passé deux vrais moments de bonheur : à l’enregistrement, à échanger avec Mickaël autour d’un sujet qui me passionne, et à l’écoute, à entendre à mon ton de voix, à mes répétitions, mes hyperboles et mon enthousiasme à quel point j’aime ce que je fais.

Un mois seulement après avoir enregistré ce podcast, l’écouter m’a fait prendre conscience de la marche que j’ai franchi en cette année 2020. Aujourd’hui, j’assume ma double vie. Je l’ai révélé à mes collègues, moi qui avait des réticences à mélanger « pro » et « passion ». Leur accueil a été d’une chaleur solaire, de ces moments dans la vie qui vous donnent de l’élan et vous aident à franchir un cap. J’ai posé une demande de 4/5ème pour pouvoir consacrer plus de temps à l’écriture. J’ai terminé le synopsis de mon 1er roman, que je vais écrire en novembre. Je crois que je suis même prête à laisser « partir » Neige, ma toute 1ère histoire, vers un public plus large.

Et tout ceci n’aurait pas été possible sans toutes les rencontres que j’ai faite, celles de papiers et de personnages fictifs, mais surtout celles de gens formidables, en chair et en os, qu’ils soient auteurs, éditeurs, lecteurs, mais aussi amis, famille et bien sûr, l’homme de ma vie 😉

J’ai la sensation qu’aujourd’hui, débute ma nouvelle vie – comme un poussin qui, après de long jours à se préparer dans son oeuf, sort enfin le bout de son nez pour s’envoler. Vous pouvez l’entendre naître ici :

https://podcast.ausha.co/double-vie/8-noemie-lemos

Merci à tous <3

Laisser un commentaire