J’ai testé l’école d’écriture LES MOTS

Quand vous voulez apprendre une pratique artistique, vous trouvez généralement de quoi vous aider : conservatoire, écoles d’arts, cours de dessins, école du cirque, cours de danse… il y a tout ce qu’il faut, de la pratique associative aux écoles renommées et diplômantes.

Quand vous voulez apprendre à écrire, c’est une autre histoire… (et écrire de l’imaginaire… je n’en parle même pas!)

Heureusement, les choses commencent à bouger. Il y a quelques années, l’école Les Mots a ouvert ses portes à Paris. Elle propose tant des cours hebdomadaires que des stages week-end ou semaine, ou encore des ateliers en ligne.

Je l’ai découverte par l’entremise de Lionel Davoust, qui y a très vite donné des masterclass. J’ai suivi « Comment écrire une histoire grâce au conflit? » sur un week-end. Mémorable! Si écrire des scènes en moins de 30min est un exercice difficile pour moi, j’ai appris énormément de choses au cours de ces deux jours. Un vrai déblocage! Sans compter que c’est ici que j’ai fait la rencontre d’autres apprentis écrivains, devenus depuis des bêtas-lecteurs, des amis (on citera entre autre Benjamin, Anaïs). Partager ses textes est extrêmement utile pour apprendre ce qui « colle » et ce qui « colle moins ». J’ai expérimenté ce qu’est un déclencheur et surtout, surtout, j’ai commencé à toucher du doigt que :

1/ Écrire, ça s’apprend.

2/ Pas de conflit, pas d’intérêt.

Comme le dit si bien Lionel, une histoire c’est quelque chose qui arrive à quelqu’un, et c’est compliqué. Plus j’écris, et plus je me rends compte à quel point cette notion est fondamentale.

J’ai testé d’autres formats de l’école Les Mots, notamment les ateliers en ligne (forcément, je n’habite pas à Paris!). La formule est très complémentaire des stages : moins d’interactions avec les participants, mais une relation personnelle avec le professeur/auteur, qui permet d’aller creuser en profondeur votre propre processus.

J’ai surtout testé les cours de Lionel : pour être franche, une expérience avec une autrice que je ne connaissais pas m’a plutôt déçu – assez peu de quantité de texte exigé, et surtout, une personne qui était très fermée à l’imaginaire. Mais c’était au tout début, et ce stage là n’est plus proposé. Aujourd’hui, le catalogue est très complet, avec des intervenants de qualité dont je n’entend dire que du bien. La plupart des participants que je croise ont déjà réalisé plusieurs stages, ce qui est gage de qualité!

Mon conseil : foncez! Le coût peut vous paraître important (mettez-le en face de celui de cours de musique pour relativiser), mais la formation est d’une grande qualité et réellement professionnalisante. La formule sur site vous permettra de travailler en groupe et développer votre lecture critique. La formule à distance vous offrira un travail de fond sur votre propre écriture.

Laisser un commentaire